Il semblerait que vous n’utilisez pas la dernière version de votre navigateur. Par conséquent, il est possible que le site web ne s’affiche pas correctement. Vous pouvez trouver plus d’informations ici.

Public Cloud ou On Premise ? Les deux !

Cloud on premise Nagarro ES

Table des matières

De plus en plus de clients sont maintenant familiarisés avec les hyperscalers et déplacent leurs applications individuelles vers le Cloud. Les systèmes SAP sont encore souvent exclus de ces considérations. 

Il y a encore peu, les entreprises de tous secteurs et de toutes tailles externalisaient en majorité uniquement leur système SAP, de part leur criticité et leur complexité. Aujourd’hui, la tendance est à l’externalisation complète des processus informatiques, ou du moins à une acceptation croissante de l’externalisation d’un grand nombre de serveurs et d’applications au-delà de SAP. En conséquence, et depuis un an environ, les entreprises sont de plus en plus intéressées par les offres proposées par les hyperscalers. Les hyperscalers sont de gigantesques entreprises telles Google, Microsoft et Amazon, qui s’efforcent non seulement de dominer les secteurs du cloud public et des services de cloud computing, mais aussi d’étendre leurs activités à de nombreux verticaux connexes.

Alors que de plus en plus de clients sont désormais familiers des hyperscalers, et les utilisent pour transférer leurs applications individuelles dans le Cloud, les systèmes SAP restent, eux, plutôt hébergé localement. Pourquoi ce choix ?

Des hyperscalers pour SAP ?

Les hyperscalers les plus importants diffèrent en termes de maturité, surtout en ce qui concerne la gestion de SAP et de sa base de données in-memory Hana. Il n’existe pas à ce jour d’hyperscaler plus adapté qu’un autre pour la gestion d’applications sous SAP. Le choix de l’entreprise par le client dépend de sa situation individuelle et de ses exigences spécifiques. Les facteurs décisifs pour la sélection peuvent par exemple être l’affinité des clients pour Microsoft ou le besoin de services complémentaires.

De notre expérience, les entreprises préfèrent généralement expérimenter les plateformes de cloud public. Toutefois, les attentes des clients en matière d’économies de coûts, grâce à une activation et une désactivation ciblées, ainsi que l’approvisionnement à la demande, sont généralement déçues dans les environnements productifs – en particulier lorsqu’il s’agit de SAP. Les hyperscalers ne sont pas en mesure de fournir une modularité complète pour la RAM Hana par exemple. Le manque de granularité et de flexibilité dans l’extension et la réduction des ressources informatiques techniques entraîne inévitablement des coûts fixes plus élevés par rapport aux installations on premise (sur site) et aux fournisseurs traditionnels.

Les entreprises tirent le meilleur parti de leurs paysages informatiques si toutes les fonctionnalités sont regroupées et disponibles sur une seule et même source. Pour les utilisateurs, leur environnement IT hybride doit ressembler à un paysage de système homogène et unique, sans aucune perturbation ou discontinuité entre les installations on premise et le cloud. Cela s’applique à la fois à l’organisation et à la technologie et couvre tous les domaines, y compris la sécurité et la conformité.

De préférence hybride !

Pour l’installation d’environnements systèmes plus larges, nous recommandons actuellement des scénarios hybrides, car ils offrent les plus grands avantages économiques et technologiques aux entreprises. Les systèmes SAP – et en particulier S/4 Hana – sont très bien adaptés aux installations on premise et peuvent être complétés de manière optimale par des services hyperscalers pour des systèmes bacs à sable, les systèmes de projet et d’autres nécessités. En ce qui concerne les nombreuses applications non-SAP, il y a beaucoup moins d’obstacles à l’installation sur le cloud public. L’hébergement de ces applications on premise n’est maintenu que dans des cas isolés, en raison de critères ou de restrictions technologiques ou réglementaires.

Les frontières entre l’hébergement On Premise ou dans le Cloud Public sont incertaines, et continueront encore à se mouvoir. Il est donc important d’évaluer soigneusement et individuellement les possibilités offertes pour chaque entreprise et de développer des concepts hybrides, qui combinent le meilleur des deux mondes. En bref, je pense que le plus important à retenir : si les utilisateurs peuvent exploiter sans trop de problème leurs systèmes SAP dans des hyperscalers, les avantages par rapport à d’autres scénarios d’’externalisation sont limités. Pour les entreprises de taille moyenne tout particulièrement, il existe de nombreux arguments en faveur du passage en mode hybride, en se faisant guider par un partenaire expérimenté.

Le débat sur les hyperscalers et sur Cloud versus On premise est important. Il contribue à l’ouverture du monde SAP, qui a été plutôt hermétique dans le passé. SAP l’a bien compris, et s’est clairement engagé à s’ouvrir davantage.  et a agi en conséquence ces dernières années, comme le montre par exemple l’initiative Embrace, partenariat entre SAP et Microsoft pour l’hébergement de SAP S/4HANA sur l’hyperscaler Azure. 

Newsletter-Anmeldung

Erhalten Sie alle zwei Monate wertvolles Insider-Wissen zu SAP, unserem Angebot und Veranstaltungen direkt in Ihr Postfach.
Nagarro ES Newsletter Bild